Précautions à prendre avant un jeûne intermittent

Le Guide Ultime

Le jeûne est plein de vertus. Mais selon votre état de santé, il faut prendre des précautions avant un jeûne intermittent ou prolongé.

Parfois le jeûne est contre-productif ou constitue un risque pour votre santé, il existe donc aussi des contre-indications, parmi lesquelles les plus importantes sont ici listées.


Précautions avant un jeûne intermittent

Si vous avez un problème de santé quel qu’il soit, vous devriez prendre des précautions et consulter d’abord un médecin.

Ceci est particulièrement important, si vous souffrez ou avez souffert de :

  • Diabète de type-2,
  • Problèmes de glycémie,
  • Tension artérielle,
  • Poids insuffisant,
  • Troubles alimentaires,
  • Problèmes d’aménorrhée,
  • Dépendance (alcoolique entre autres),
  • Ulcère,

Ou bien si vous êtes:

  • Une femme et tentez de concevoir un enfant,
  • Enceinte,
  • Allaitez,
  • Un enfant ou un adolescent de moins de 18 ans,
  • En passe de vous faire vacciner contre la COVID-19.

avis médical pour précautions avant un jeûne intermittent
avis médical pour précautions avant un jeûne intermittent

Contre-indications

Outre les précautions avant un jeûne intermittent, voici des situations pour lesquelles le jeûne est totalement contre-indiqué. Attention, cette liste ne se veut pas exhaustive, donc au moindre doute, prenez un avis médical :

  • Dénutrition très importante liée à une anorexie ou cachexie,
  • Myopathie,
  • Diabète de type-1 (insulino-dépendant),
  • Insuffisance rénale ou hépatique,
  • Tuberculose,
  • Hyperthyroïdie,
  • Traitement médicamenteux lourd,
  • Cancer (contrairement à ce que j’ai pu voir sur de nombreux sites, il est important de préciser qu’aucune étude n’a pu être concluante en faveur d’un jeûne préventif ou thérapeutique contre le cancer),

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.