Qu’est-ce que le jeûne intermittent ?

Le Guide Ultime

Le Jeûne Intermittent est un mode d’alimentation qui séquence la journée de 24 heures en une période de jeûne, et une période de repas.

Ce n’est pas un régime

En effet, le jeûne intermittent n’est pas un régime restrictif. Il ne dicte pas ce que vous devez manger.

repas copieux possible avec le jeune intermittent
repas copieux possible avec le jeune intermittent

Il ne s’agit pas non plus de « sauter un repas » pour restreindre les quantités de nourriture ou le nombre de calories.

En 24H, le nombre de calories totales ingérées reste dans les normes classiques selon votre âge et votre sexe. Simplement, vous ne vous alimentez pas aux mêmes moments de la journée que d’habitude.


Pas si jeune le jeûne intermittent !

Le jeûne est pratiqué depuis la nuit des temps par l’être humain. Au temps de la préhistoire, bien avant l’homo sapiens-sapiens que nous sommes, nos ancêtres chasseurs-cueilleurs ne disposaient pas de nourriture en permanence toute l’année et en toute saison.  Ils ne disposaient pas d’une telle abondance dans leur frigo, au supermarché du coin, ou via Uber Eats pour se faire livrer.

Ils pouvaient ne rien avoir à manger pendant de longues périodes. Pourtant il devaient trouver l’énergie nécessaire pour continuer à chercher la nourriture, découvrir des territoires plus propices, avec des climats plus favorables à leur survie. Ils ne pouvaient pas comme nous reposer tranquillement sur leur canapé en « bingeant » une série Netflix bien au chaud !

Une tradition séculaire

Plus tard, les conditions se sont améliorées et la nourriture est devenue plus facilement disponible au fur et à mesure de l’évolution humaine, notamment grâce aux nouvelles technologies comme la chasse, l’élevage, et l’agriculture… Mais l’homme a poursuivi sa pratique du jeûne car les bienfaits sur la santé étaient reconnus.

Ne faire qu’un repas par jour amaigrit, dessèche et resserre le ventre, parce que l’humidité du ventre et de la chair est consumée par la chaleur de l’âme.

Hippocrate (460 – 377 av. JC)

Le jeûne est d’ailleurs resté une tradition à travers les âges dans de nombreuses religions ou pratiques spirituelles comme le christianisme (carême), l’islam, (ramadan) le judaïsme (yom kippour), ou le bouddhisme (lors d’une retraite de méditation).

Notre organisme a donc évolué depuis la nuit des temps avec cette capacité constante à supporter des périodes de jeûne intermittentes. En réalité, il est bien mieux adapté pour le jeûne, que pour affronter un apport de nourriture toute la journée avec 3 repas, des grignotages, et autres en-cas.

Le jeûne intermittent : remède occulté pendant 50 ans

Avec ou sans pratique religieuse, le jeûne était adopté de manière très répandue jusqu’à l’avènement de la sacrosainte notion de « calorie » au milieu des années 70 et début 80. A cette époque, les instances de santé publique, relayées par l’industrie agroalimentaire et les producteurs de sucre en particulier, ont lancé de grandes campagnes de santé publique.

Pour rester mince et en bonne santé, il suffisait alors de supprimer les matières grasses de notre alimentation. Et pour nous simplifier la vie, l’industrie agroalimentaire nous a concocté toutes sortes de plats « light » tout préparés, des fromages et yaourts 0%, des sodas « light » ou du surimi. Pourquoi donc jeûner alors qu’il suffisait de faire confiance à nos instances publiques, et nos industriels ?

Saviez-vous que le surimi contient seulement 35% de chair de poisson?

Le reste c’est de la fécule de pomme de terre (sucre!), de l’amidon de blé (sucre!), du sorbitol (sucre!), de la gélatine (sucre!), du gélifiant E407 (sucre!), de l’épaississant E415 (sucre!).

Ah, il contient du sucre normal aussi !

source: https://www.consoglobe.com/surimi-compostion-substances-cg/3

surimi tout plein de sucres berk
surimi tout plein de sucres beurk

Malheureusement ces plats industriels restent encore aujourd’hui bourrés de sucre sous toutes ses formes soit pour masquer leur mauvais goût, soit pour compenser leur manque de texture, faute de gras ou matières premières de mauvaise qualité. Et ainsi naquit la plus grande pandémie mondiale que représente l’obésité ! Devant cet échec cuisant de nos politiques de santé publique le jeûne intermittent reprend peu à peu la place qu’il a perdu il y a 50 ans.

  • En résumé : Le jeûne Intermittent est un mode d’alimentation qui alterne des périodes de jeûne et des périodes de repas dans une fenêtre de 24H. Il est redevenu extrêmement populaire pour retrouver la forme, avoir une meilleure santé, et perdre du poids naturellement.

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.